#Technologie

portefeuille digitalisé
  • Rédacteur
    • Pierre
  • Niveau de complexité
    • . . . . .
  • Temps de lecture
    • 8 minutes

Nouveaux moyens de paiement : le portefeuille digitalisé

29/08/2019

Si vous ne les avez pas déjà essayé, vous en avez déjà entendu parler; les néo-banques et les applications de transfert d’argent comme Revolut, N26, Orange Bank, Lyf Pay ou encore Lydia sont utilisées par de plus en plus de français pour leur simplicité, leur gratuité et leur sécurité supérieures à la traditionnelle carte bancaire. Découvrez comment utiliser l’engouement généré par les méthodes de paiement alternatives pour votre site e-commerce.

Métamorphose des habitudes de paiement des particuliers

Les moyens de paiement en France

Il existe plus de 200 modes de paiement différents sur internet.

Les plus populaires sont :

    • = La CB
    • = Paypal (7,5 millions de français)
    • 🡕 Les portefeuilles sur mobiles (apple pay, google pay, alipay, lydia, lyf pay…) (2.2% en France pour des achats)
    • 🡖 Les envois de chèques
    • 🡕 Les cryptomonnaies (BitCoin, Ethereum)
    • 🡕 Les crédits d’achat (via RIB) 

La CB reste le moyen de paiement préféré des français, et celle-ci innove toujours plus pour conserver sa place. (sans contact, biométrie…etc)

Toutefois, les modes de paiement alternatifs gagnent de plus en plus de place auprès des utilisateurs français, notamment quant il s’agit de paiements entre particuliers. Ceci pour plusieurs raisons : 

    • Tout d’abord car ce sont des alternatives entièrement gratuites pour les particuliers, pourquoi payer une banque pour l’argent que l’on donne à un proche après tout ?
    • Ensuite car ce sont des alternatives qui ne nécessitent pas de donner des informations sensibles, comme son RIB par exemple, mais permettent de verser de l’argent en donnant simplement un numéro de téléphone ou une adresse mail. Le paiement se fait désormais avec un objet que l’on a toujours sur soi : son smartphone.
    • Pour finir ces alternatives proposent une sécurité de transfert égale voir supérieure à celle d’un virement bancaire.

A partir de septembre 2019, une nouvelle fonctionnalité proposée par les banques françaises viendra s’ajouter pour rassurer toujours plus les utilisateurs d’application de portefeuille sur mobile, le paiement instantané, qui permettra de constater la réception des fonds sous une dizaine de secondes contre 2 jours en moyenne aujourd’hui.

Un monde de géants et de start-ups

Ces applications sont parfois très populaires, comme Paypal, proposant ce service historique depuis plus de 20 ans, qui l’a rendu gratuit en 2017. Toutefois elle peuvent également être plus jeunes comme Lydia, créée en 2013 ou Pumpkin en 2014 et qui cumulent respectivement 2 millions et 700 000 utilisateurs aujourd’hui.

Au-delà de ces nouveaux arrivants, les banques et les grands distributeurs se sont associés sur 2 projets : Paylib et Lyf Pay, offrant toutes deux les mêmes fonctionnalités que les applications sus-citées ainsi que le paiement en surface de ventes depuis son smartphone, ce qui permet de populariser l’utilisation de ce mode de paiement. LeBonCoin et eBay bénéficient également de cette nouvelle méthode où le paiement en cash est toujours un peu gênant pour les particuliers.

Dans la même veine, les néo-banques ont toujours plus de succès auprès des français; N26 et Revolut ont tous deux atteint le demi-million d’utilisateurs en 2019. Preuve d’une volonté de changer nos habitudes bancaires.

répartition paypal, lydia, pumpkin, paylib et lyf pay

Diversifier les moyens de paiement pour améliorer l’expérience d’achat

Le comportement d’achat des internautes

“Plus un achat est facile à faire, plus il est probable que les consommateurs le fasse.”

Le mobile devient de plus en plus important pour les internautes durant l’acte d’achat. En effet, lors d’un paiement sur un site e-commerce, il n’est pas rare de devoir confirmer votre achat par un code reçu par SMS ou via l’application de votre banque. 

L’Autorité Bancaire Européenne (ABE) obligera les services de paiement en ligne, à partir du 14 septembre 2019 et jusqu’en 2022, à migrer sur une nouvelle norme de sécurité nommée DSP2 qui devrait forcer la double authentification.

Cela peut paraître compliqué mais en fait il s’agit de la confirmation par application citée auparavant et des services utilisant la biométrie comme Apple Pay. 

Pour faire simple, la confirmation des paiements par SMS disparaîtra et il deviendra donc de plus en plus important d’avoir un smartphone pour acheter sur internet et les paiements directs depuis un smartphone avec des solutions biométriques comme Google Pay, Apple Pay…etc deviendront les solutions les plus sûres et les plus simples pour acheter en ligne.

Les e-commerçant devraient donc préparer cette tendance grandissante afin de maintenir leur taux de conversion.

methode de paiement smartphone ecommerce

Les moyens de paiement sur les sites e-commerces

Les besoins des e-commerçants varient selon le secteur d’activité quant à la nature et au nombre de moyens de paiements proposés.

 

Résultat du baromètre 2015 de Converteo.

Les sites e-commerces proposent en moyenne 2,9 moyens de paiement, avec une disparité forte selon le secteur d’activité.

  • 100% des sites e-commerce acceptent le paiement par CB.
  • 9% des sites n’acceptent qu’un seul moyen de paiement.
  • 20% des sites étudiés proposent le paiement en plusieurs fois sans frais, avec, encore une fois une grande disparité entre les secteurs d’activités
    • de 45% dans le secteurs loisirs / culture / high-tech 
    • de 0% pour les e-commerçants du secteur des services.

Offrir les 3 moyens de paiement les plus populaires sur son site e-commerce peut augmenter les conversions jusqu’à +30%. D’où l’intérêt d’offrir une certaine souplesse sur les moyens de paiement proposés.

Améliorer le taux de conversion d’un site e-commerce lors du paiement

Simplifier le tunnel de commande grâce aux moyens de paiement

Le mode de paiement à un rôle important dans les conversions sur les sites e-commerce. Le parcours, ou tunnel, de commande client est généralement le suivant : 

    1. Clic sur le bouton “ajouter au panier” 
    2. Clic sur le bouton “commander” 
    3. Saisie ou confirmation des données personnelles liées à la commande (compte client, adresse de facturation, de livraison…Etc)
    4. Choix du mode de paiement
    5. Confirmation du mode de paiement
    6. Confirmation du tiers financier (code de sécurité de votre banque, application mobile…etc)
    7. Commande terminée

Il aura fallu 7 étapes durant lesquelles l’internaute peut changer d’avis, être confronté à une difficulté technique, interrompu pour une quelconque raison qui pourrait alors retarder voire annuler l’intention d’achat.

Le numéro #1 mondial de l’e-commerce, Amazon, a introduit le bouton de paiement en 1 clic en 1997 afin de contrer le panier abandonné tant redouté. Le bouton d’achat en 1 clic est également très efficace quand il s’agit d’augmenter le taux de conversion des utilisateurs habitués de votre site. 

Si vous disposez d’un compte amazon (2e achat), le tunnel de commande devient le suivant :

    1. Clic sur le bouton d’achat en 1 clic
    2. Confirmation (pour éviter le clic accidentel sur ce bouton)
    3. Commande terminée

Amazon propose même sur mobile une animation sur ce bouton en glissant le doigt pour confirmer. De quoi rendre l’expérience d’achat plus rapide et interactive. L’objectif étant de rendre l’acte d’achat un peu plus indolore.

achat en 1 clic sur amazon mobile
bouton acheter avec apple pay
g pay & apple pay - achat en 1 clic

Notre conseil sur les méthodes de paiement à privilégier sur un site e-commerce

En effet, presque tous les sites e-commerce aujourd’hui proposent le paiement par CB et le paiement par Paypal car ce sont les moyens de paiement par défaut de la plupart des acheteurs. Toutefois, une étude de moovweb a montré que PayPal sur mobile avait un taux de conversion 14% inférieur à la CB. Et on peut comprendre pourquoi ! Sur le tunnel de conversions à 7 étapes, il ajoute une étape supplémentaire où vous devez quitter le site pour compléter le paiement !

 

C’est pourquoi nous suggérons, en plus du paiement par CB et par Paypal, d’adapter votre 3e moyen de paiement selon le terminal de votre internaute. 

S’il visite votre boutique depuis un iPhone, alors, il se voit proposer de payer avec Apple Pay, s’il visite votre boutique depuis un Android, alors il se voit proposer de payer avec Google Pay. 

Ces 2 modes de paiement ne touchent pas la majorité des utilisateurs mais ils disposent de 3 avantages :

    • Ils sont gratuits, et oui pas de commission sur Google Pay et la commission d’Apple Pay est prise en charge par la banque du client. Apple est perçue comme un apporteur d’affaires aux institutions financières.
    • Ils fonctionnent en 1 clic; on appuie sur le bouton, et à la manière du téléchargement d’une application, il n’y a qu’une confirmation biométrique à réaliser pour terminer la commande. Ils peuvent même dépasser les capacités du bouton d’Amazon car Apple peut fournir les informations de facturation et de livraison lors du tout premier achat. Ce sont les modèles de commande les plus courts existant.
    • Ils sont privilégiés par les utilisateurs en capacité de les utiliser. Pour des raisons de sécurité ou bien par centre d’intérêt technophile de l’audience. En moyenne Apple Pay génère une augmentation du taux de conversion de 10 à 20% !

Les nouvelles générations, éduquées aux smartphones sont plus réceptives à ces modes de paiement. Ce sont les consommateurs d’aujourd’hui et de demain, il y a donc fort à parier que ces moyens de paiement vont se populariser.

Blog Kelcible