#Stratégie

Sommaire

  • Rédacteur
    • Rayhane
  • Niveau de complexité
    • .
      .
      .
      .
      .
  • Temps de lecture
    • 4 minutes

Comment développer une stratégie de social selling ?

25/01/2021

Être un social seller, c’est intégrer LinkedIn dans votre stratégie commerciale BtoB principalement.

Regardons d’abord bien au-delà …

Le social selling s’intègre plus généralement à l’Inbound Marketing. On y ajoute du personnal branding et de l’employee advocacy.

Mais qu’est-ce que tout cela signifie ?

  • L’inbound marketing est une stratégie qui permet de faire venir le client à soi en lui proposant du contenu de qualité, en gagnant sa confiance et en établissant une relation. On y retrouve les newsletters, les landing page, les blogs ou encore l’animation des réseaux sociaux.
  • Le content marketing désigne les actions marketing qui visent à gagner des clients par la création et la diffusion de contenus divers (publication, article, webinaire, livre blanc …). 
  • Le personal branding est une pratique qui consiste, pour un collaborateur, à promouvoir son image en devenant en quelques sortes lui-même « une marque ». Il se construit individuellement une image pour contribuer plus globalement au rayonnement de marque de l’entreprise, dans le cadre d’une stratégie d’employee advocacy.
  • L’employee advocacy est le mécanisme par lequel l’entreprise mobilise ses collaborateurs pour les transformer en ambassadeurs afin de promouvoir la marque employeur dans une stratégie plus globale.
  • Le social selling utilise les réseaux sociaux pour interagir avec des prospects, les comprendre et les accompagner. Il s’agit de nouer des relations avec des clients potentiels.

Le social selling regroupe donc les 3 notions précédentes : Le content marketing, le personal branding et l’employee advocacy. 

Comment faire pour unir tout cela et développer une stratégie cohérente ?

4 axes majeurs sont indispensables pour mettre en place une telle stratégie et générer des prospects grâce à LinkedIn : Profil, réseau, contenu et interaction.

Première étape : Optimisez votre profil. 

Evident mais c’est un rappel. Complétez votre profil entièrement.

  • Photo professionnelle avec fond neutre si possible
  • Titre clair contenant votre fonction et le nom de votre entreprise
  • Résumé détaillé « un peu mais pas trop ». Evitez les phrases à rallonge et utilisez des puces
  • Expériences avec une liste des principales missions réalisées.
  • Formations (Il est évidemment inutile de remonter jusqu’au brevet des collèges)
  • Recommandations de vos employeurs, collègues ou clients, en 3-4 lignes, plus efficace qu’une lettre !

Une fois que c’est fait, vous pouvez vous lancez et élargir votre réseau : 

C’est le cœur de LinkedIn, le développement de vos relations. Il vous faut donc :

  • Déterminer vos cibles : Qui sont vos clients actuels et vos prospects ?
  • Créer des filtres de recherche grâce au puissant module « Recherche » de LinkedIn
  • Rédiger une demande de contact personnalisée pour augmenter votre taux d’acceptation
  • Envoyer des demandes le plus régulièrement possible
  • Et ne pas oublier de dire « Bonjour ! » à vos nouveaux contacts

Avoir un réseau, c’est une chose. Communiquer avec, s’en est une autre.

C’est alors que le content marketing entre en jeu, il est important de : 

  • Définir une ligne éditoriale, ce que vous souhaitez dire et sur quel ton
  • Créer des contenus pertinents et utiles pour vos cibles. Des articles, des posts ou encore des vidéos
  • Enfin, poster régulièrement, plusieurs fois par semaine dans l’idéal

Pour poursuivre et conserver un certain dynamisme dans votre réseau, il est indispensable d’interagir et de :

  • Commenter et liker le contenu de vos clients, prospects ou concurrents
  • Envoyer une demande de contact à ceux qui interagissent avec votre contenu
  • Échanger par message privé avec ceux qui commentent votre contenu

Pour conclure...

Il est important de mobiliser de nombreux collaborateurs, en fonction de la taille de votre entreprise bien-sûr. Dans le cadre de l’employee advocacy, sélectionnez en amont les collaborateurs qui participeront à cette stratégie, principalement des salariés du pôle « commercial » et « marketing ». 

De nombreuses stratégies peuvent venir compléter votre plan d’action.

Cet article vous apporte beaucoup de clés mais n’oubliez pas, rien de mieux qu’un accompagnement renforcé, une formation dispensée par des professionnels pour mettre en place une stratégie digitale au sein de votre entreprise.

En cette période difficile, Kelcible est 100% disponible pour vous.

Si vous avez des questionnements ou ressentez le besoin d’échanger sur des problématiques dont la solution réside peut-être dans le digital, nous sommes disponibles par téléphone ou en visioconférence. 

Blog Kelcible