#Stratégie

Sommaire

  • Rédacteur
    • Rayhane
  • Complexité
    • . . . . .
  • Temps de lecture
    • 2 minutes

Comment définir sa stratégie digitale ?

29/03/2022

Pour construire une stratégie de marketing digitale efficace, il est parfois indispensable de se faire accompagner. Il est plus que nécessaire (si ce n’est pas d’ailleurs déjà fait) de se lancer dans l’acquisition de contacts sur le digital, donner de la personnalité à votre marque et maintenir un lien avec vos prospects et clients.

Audit de l’existant : d'où je pars ?

Avant toute évolution stratégique, l’audit est un travail indispensable sur vous-même. Ce que vous avez fait à ce jour, les ressources dont vous disposez (compétences, collaborateurs, temps, argent) mais également les traditionnelles forces, faiblesses, opportunités, menaces et vos points d’amélioration. Sans oublier de jeter un œil sur les réalisations de vos concurrents. Il est important d’auditer l’ensemble des éléments pour avoir une vue d’ensemble et établir des projections pour ce qui va suivre.

Objectifs et cibles de ma communication

Déterminer les objectifs et les cibles permet d’établir une ébauche de plan d’action :
Quoi : quel produit, service, action promouvoir ?
Pourquoi : quels objectifs ? (notoriété, fidélisation, information, etc)
À qui : auprès de quelles cibles ?

Gagner en notoriété, booster vos ventes, recruter, générer des leads (des individus qui peuvent devenir clients), humaniser votre image de marque. Du côté de vos cibles : qui sont-elles, sont-elles différentes de vos cibles offline ? Où doit-on aller les chercher, quand, comment.

La définition de cette cible est donc essentielle et oriente également vos choix par la suite. Vos objectifs, c’est ce que vous attendez de vos actions digitales, le but et la finalité de votre future stratégie.

Leviers et moyens : coeur de la stratégie

En fonction des objectifs et des cibles que vous aurez déterminés, de nouvelles questions émergent :
– Comment : quels moyens adapter en fonction des cibles ?
– Quand : selon quel planning, quel timing ?
– Combien : quel est le budget alloué ?
– Reporting : Quels indicateurs de performance mesurer ?

PLe choix des leviers est aussi important que le reste. A la différence près que le choix des leviers n’est pas figé dans le temps et qu’il est possible de les adapter. Plusieurs leviers s’offrent à vous :

SEA & campagnes publicitaires :

Achat de campagnes publicitaires : Google Ads, Facebook Ads, Twitter ads, Linkedin Ads, etc…Un des outils les plus puissants est bien sûr Google Ads. Google représente plus de 90% des recherches sur les moteurs de recherche en France.
Toutefois, l’utilisation de cet outil est très technique. Une campagne mal paramétrée, c’est le risque de perdre beaucoup d’argent. Il est recommandé de faire appel à un expert SEA afin de configurer les campagnes et de les optimiser.

SEO, référencement naturel :

Il existe une panoplie d’outils pour améliorer votre référencement naturel : Que ce soit pour réaliser un audit SEO, pour déterminer le plan d’action mots-clés ou élaborer le contenu de pages. Certains permettent d’analyser la concurrence, les liens entrants, la recherche de mots-clés. Mais le référencement, ce n’est pas faire confiance aveuglément à des outils car il est nécessaire d’avoir des notions techniques et une certaine expérience pour bien comprendre les tenants et aboutissants.

SMO & réseaux sociaux :

Vous connaissez certainement les principaux que sont Facebook, Instagram et LinkedIn et peut-être moins les autres : Snapchat, TikTok, Pinterest, etc. L’utilisation des réseaux sociaux pour les marques est presque une évidence mais attention à vos cibles lors du choix des réseaux. Vous pouvez construire un calendrier éditorial spécifique à chaque réseau et vous munir d’outils de programmation gratuits ou payants pour simplifier votre travail.

Site internet, vitrine ou e-commerce :

Créer ou refondre un site internet représente pour une entreprise un acte fort mais également un moyen de gagner en visibilité et de mieux convertir. Il peut répondre à de nombreux autres objectifs : Améliorer l’image et les valeurs de votre marque, vous démarquer de la concurrence et mettre en avant vos facteurs différenciants, obtenir des contacts entrants via un formulaire ou des outils d’automatisation

L’e-mailing ou les newsletters :

L’e-mailing permet de cibler votre audience en vous appuyant sur votre base de données clients. De nombreuses plateformes existent aujourd’hui : mailchimp, Sarbacane, Mailjet, ou encore sendinblue. Il est possible de personnaliser le contenu pour créer de la proximité avec vos lecteurs : prénom et ou nom, date anniversaire, nom de l’entreprise (B2B). Depuis la loi sur le RGPD, ce levier est particulièrement encadré.

Conclusion

Pour récapituler, nous vous proposons un résumé simple pour définir votre stratégie digitale :

1 – Réalisez un audit, une analyse de l’existant afin de déterminer ce qu’il faut consolider ou arrêter.
2 – Définissez vos cibles et vos objectifs pour orienter le choix de vos moyens de communication.
3 – Faîtes-vous accompagner et conseiller pour construire une stratégie digitale cohérente et qui permette d’obtenir des résultats probants et rapidement.

Blog Kelcible